Expatriation

Journal d’expatriation : septembre 2018

Qui dit nouvelle expatriation en Allemagne, dit évidemment le retour du rendez-vous mensuel « Journal d’expatriation ». Vous l’attendiez avec beaucoup d’impatience et il est enfin là, le premier journal d’expatriation de cette nouvelle aventure en Allemagne est enfin arrivé !

Il arrive avec un peu de retard et je m’en excuse, mais depuis mon arrivée à Francfort, je manque de temps entre mon travail et ma vie sociale, j’ai peu de temps pour le blog et je l’avoue, je suis aussi contente de déserter mon écran d’ordinateur pour profiter de ma vie ici. J’avais également pas mal de choses à régler avec mes études, puisque Ô joie, j’ai validé mon M1 en ayant obtenu 16/20 pour mon mémoire !
Du coup, il s’est passé une foule de choses au courant du mois de septembre. Alors j’espère que vous êtes bien installé(e)s et prêt(e)s car l’article qui suit s’annonce long …

 

Le déménagement et l’arrivée 

Aujourd’hui, ça fait exactement un mois et six jours que je suis arrivée à Francfort. Ça passe tellement vite, s’en est déconcertant. Un mois pour redécouvrir une ville et se réadapter à l’Allemagne, un mois et six jours que je n’ai pas vu ma maman, j’en ai plus trop l’habitude, je dois dire. Je le confesse, quand je suis arrivée, je me suis sentie totalement, mais complètement perdue tout simplement parce que je pense que le fait de me retrouver dans une grande ville comme Francfort après une vie à Mannheim et Linz m’a tout simplement déroutée. Il m’a fallu deux semaines pour m’adapter au très dense réseau de transport en commun qui traverse la ville par exemple.

Puis qui dit déménagement, dit galères. Évidemment, ce ne serait pas amusant si un déménagement se passait sans problème. La première galère a durée le temps du premier week-end, il y a eu un souci avec la chaudière de l’immeuble et donc, je suis restée deux jours sans eau chaude, mais ce fut très vite réglé par Bettina (ma coloc). Heureusement.

Deuxième galère, passer trois jours sans pouvoir faire son pass de transport mensuel, car le concept des abonnements à la RMV (régie des transports en commun de Francfort) est complètement incompréhensible. Je plains très sincèrement ceux qui débarquement et qui ne parlent pas allemand, car bien que je maîtrise la langue, ça a été vraiment difficile. J’ai donc dépensé mon argent dans des tickets de transport alors que c’était simple comme bonjour. Il fallait aller dans un guichet (sauf que c’était mal indiqué), demander une Chip card et la rechargée … Sauf qu’il faut le savoir !
Heureusement, ce fut vite réglé, néanmoins, malheureusement pour moi, je n’ai pas le droit au tarif étudiant même avec ma carte étudiante française, je suis donc obligée de payer 89€ par mois ce qui est le tarif standard et honnêtement c’est cher, très cher mais ça s’amortit assez vite. J’attends avec impatience que l’assistanat débute pour que je puisse avoir une aide de l’école où je travaillerais, car apparemment, on m’a dit que je pourrais avoir un pass valable dans tout le Land. Ce qui je l’avoue, serait génial pour aller vadrouiller dans la région sans y laisser un bras.

 

Un nouveau chez soi …

Quant à mon chez moi, j’en suis chaque jour un peu plus amoureuse. Véritablement.
À Mannheim, j’ai détesté vivre en coloc avec ma coloc complètement dingue, à Linz c’était différent, je m’ennuyais prodigieusement et pour être honnête, je ne me sentais pas chez moi. Mais ici, je ne sais pas, je me sens bien, mais vraiment bien. J’apprécie ce moment le matin où je me lève et que je tire les rideaux de mon balcon et que je vois le Main qui s’éveille et le tramway qui passe. Mais ce que j’aime le plus, c’est ma terrasse et le calme qui y règne, c’est totalement reposant. Arroser les plantes, regarder les avions qui atterrissent ou qui décollent de l’aéroport pas loin. Je voyage depuis ma terrasse et ça c’est merveilleux. Je pense que ça va être difficile de quitter cet appartement …

 

 

Une nouvelle vie dans une nouvelle ville 

Quant à ma vie professionnelle, j’ai l’immense bonheur de travailler au Lycée Français avec des enfants adorables et qui me le rendent bien. Je m’occupe des activités périscolaires, en général, je travaille avec des CP et CE1, mais j’ai commencé à travailler en plus avec des maternelles. On joue dans la cour tant que le temps le permet, on dessine, on bricole, on s’amuse.

 

 

Cette semaine, nous avons commencé la création de masques en forme de citrouille pour Halloween, même les maternelles ont adorés !
Et mercredi, ainsi que le suivant, car le 19 octobre les enfants seront en vacances, nous allons avec un de mes collègues créer des chapeaux de sorcier(ère)s, à mon avis, ça va faire fureur.

En septembre, je n’ai travaillé que 4 jours par semaine du lundi au jeudi à raison de 2 heures par jour l’après-midi, mais depuis le début de la semaine mon emploi du temps a changé. Je travaille plus, et ce, toute la semaine ce qui me permet de gagner un peu plus d’argent en attendant que l’assistanat ne débute dans 3 semaines.

Je vous ai parlé dans un précédent article des autres jobs auxquels j’avais postulé, et bien c’est tombé à l’eau. Pour l’Institut Français à Mannheim, les deux cours ont finalement étaient annulés faute d’enfants inscrits, mais on m’a proposé de faire des cours en janvier. Pour le tutorat avec l’OFAJ sans surprise et avec beaucoup d’agacement, ma candidature a été refusée. Ce qui finalement, en y réfléchissant en plus de mon M2 qui va débuter fin novembre aurait été vraiment épuisant et pas gérable donc je me dis que ce n’est pas si grave.
Je continue au Lycée Français et je fais les cours de français privés, mais là encore, je pense arrêter. Le garçon à qui je donne les cours est insupportable tant par son comportement que par ses réflexions. À chaque fois, c’est la croix et la bannière pour qu’il accepte de faire cours donc je n’ai ni le temps, ni le courage de me battre, je préfère faire plus d’heures au Lycée Français, les enfants sont adorables comme tout et en plus, je gagne plus d’argent en une heure de travail sachant qu’on a besoin de moi, donc le choix est vite fait …

 

Une nouvelle vie sociale

Qui dit déménagement, dit également nouvelle rencontre et vie sociale. Depuis mon arrivée, j’ai eu la chance de faire quelques rencontres bien sympathiques. Notamment Valerie, qui à la base devait être une partenaire tandem, mais finalement elle est très vite devenue une bonne amie. Sans doute, la plus belle rencontre que j’ai faite. C’était incroyable de voir que dés notre première rencontre, c’était comme si on se connaissaient depuis des années, c’était tellement naturel et évident. On s’est vu pour boire un verre et finalement, on a fini la soirée dans un resto vietnamien et depuis on se retrouve dés qu’on peut, au moins une fois par semaine. J’ai aussi fait la rencontre de très belles personnes comme Liv ma partenaire tandem pour l’anglais qui trouve que mon anglais n’est pas si horrible (Yes!), ou encore de Simone qui m’aide pour l’allemand et qui, quel hasard, été à Mannheim au même moment que moi lors de mon année Erasmus !

Puis évidemment, il y a mes collègues, j’ai là encore fait la connaissance de personnes très sympa, mais surtout d’une personne en particulier qui drôle de hasard est stagiaire dans l’école où je serais assistante de français. Le courant est tellement bien passé entre nous que nous sommes allées boire un café ensemble et depuis, on se voit très régulièrement. Encore une belle rencontre !

 

Francfort c’est schön … 

Évidemment, ce premier mois m’a permis plus ou moins de (re)découvrir ma nouvelle ville d’adoption, mais également mon quartier, Sachsenhausen que je trouve absolument charmant.

J’ai pu redécouvrir des lieux que j’avais visité il y a 6 ans quand j’avais fait un InterRail et qui évidemment ont changés. Mais j’ai constaté que bizarrement, j’avais du mal à reconnaître ou à me souvenir de certains lieux que j’avais déjà vu.


Mais dans tous les cas, Francfort est chaque jour une découverte et c’est ça qui est intéressant, une ville aux multiples contrastes, que ce soit avec sa Skyline ou sa vieille ville. Je vais avoir une foule de choses à découvrir durant cette année que ce soit Francfort en elle-même ou les environs. La région de la Hesse regorge de coins charmants à découvrir. Alors je vais essayer de m’y tenir et d’essayer de découvrir tout ça. Il faudra juste trouver du temps …

 

Et toi octobre ? 

Octobre a déjà débuté, et là encore, il sera chargé. J’ai encore deux semaines de travail au Lycée Français avant de partir à Cologne pour le séminaire des assistants de français du 22 au 25 octobre. À savoir que je ne travaillerais pas, car les enfants seront en vacances à partir du 19 octobre pour les vacances de la Toussaint.
Avec quelques copines assistantes, nous avons prévu de passer la journée du 25 à Cologne histoire de découvrir la ville même si ce n’est qu’une journée, du coup vous pourrez découvrir tout ça avec nous sur Instagram. Puis, le 26, il est prévu que j’aille dans l’établissement où je serais assistante pour m’occuper de la signature de mon contrat et ainsi régler tous les détails administratifs. Puis l’assistanat débutera très officiellement le 29 octobre, et ce, jusqu’à la fin mai sauf si je prolonge mon contrat d’un mois et demi jusqu’aux vacances d’été, mais on verra ça plus tard …

 

8 Comments

  1. Parents-voyageurs

    8 octobre 2018 at 21 h 37 min

    J’aime bien lire les histoires d’expatriées, connaitre les ressentis par rapport à tous ces changements! Bravo tu t’en sors comme une chef! Belle continuation 🙂 Emilie

    1. Nuage Nomade

      12 décembre 2018 at 22 h 15 min

      Merci beaucoup Emilie. C’est vraiment très gentil 🙂

  2. Alex

    12 octobre 2018 at 13 h 44 min

    Aaah bon retour ! C’est cool que tu sois à Cologne en octobre 🙂 J’espère que tu y passera un bon séjour! On se verra pour les marchés de Noël 😉

    1. Nuage Nomade

      12 décembre 2018 at 22 h 16 min

      Bon, c’était pas vraiment à Cologne mais dans la proche banlieue à Altenberg. C’était sympa, mais heureusement que ça a durée 3 jours !

  3. Clarisse - Pipelette & Gambettes

    16 octobre 2018 at 20 h 09 min

    C’est l’idéal quand une installation se déroule bien comme ça, presque parfaitement ^^ et le top c’est vraiment d’avoir un chez soi agréable.
    J’espère que mon installation imminente se passera au moins à moitié aussi bien que pour toi ; je crains quelques péripéties, mais après tout peut être que tout ira comme sur des roulettes.

    1. Nuage Nomade

      12 décembre 2018 at 22 h 14 min

      J’espère que de ton côté l’installation s’est bien passée.
      Parfaitement c’est vraiment un grand mot. Après je l’avoue, je me suis énormément organisée pour justement éviter de tomber sur des couacs, apparemment ça n’a pas trop marché pour mon ticket de transport !

  4. Fanny - Le jour où

    16 novembre 2018 at 11 h 36 min

    Tu es devenue une pro de l’expatriation ! Tu as déjà un logement, un travail, des rencontres… C’est top ! j’espère que le séminaire s’est bien passé. Bonne continuation pour la suite !

    1. Nuage Nomade

      12 décembre 2018 at 22 h 13 min

      Tu sais à force on s’y habitue … C’est dur au début, mais avec l’habitude tout devient plus simple. 🙂
      Oui très bien, merci !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.