Mes voyages en musique 🎶

Un article un peu original aujourd’hui, vous ne le savez peut-être pas mais je suis une fan absolue de musique …

J’ai remarqué que lors de mes divers voyages, il y a toujours eu une chanson qui ne m’avait pas quittée et qui après être revenue me rappelle plein de choses. Alors histoire de vous faire découvrir mes goûts musicaux, je vous propose de partager avec vous les chansons qui sont intimement liées à une ville que j’ai visitée ou dans laquelle j’ai vécue.

pic


Hambourg (Été 2010)

Première fois en Allemagne, premier grand voyage de ma vie sans les parents. C’était un voyage réellement important. C’était il y a 6 ans, je découvrais l’Allemagne pour la première fois de ma vie. Cette ville est diamétralement liée à non pas un groupe, mais deux groupes que j’adore et qui me rappellent cet été 2010.
Le premier est un groupe anglais, Sophia, en terme de style on peut dire que c’est de l’Indie. Ils jouent surtout en Allemagne. La chanson qui m’a bercé qui me berce toujours, 6 ans après c’est « Portugal » issu de l’album « There are No Goodbyes ». Cette chanson, m’avait même inspiré le scénario (que j’ai toujours) d’un court-métrage que j’avais écrit.
Le deuxième groupe et la chanson c’est « Pension Kanonir » du groupe Vierkanttretlager, c’est un groupe que j’ai suivi de sa naissance jusqu’à la consécration, j’ai même eu la chance de faire avec eux une interview. C’est un groupe allemand, ce sont 4 garçons dans le vent originaire d’une petite ville au bord de la Mer du Nord. Ne me demandez surtout pas ce que veut dire le nom du groupe, parce que ça ne veut rien dire du tout, ils m’avaient dit qu’ils trouvaient juste le nom « salé » …

 

Vienne (Janvier 2016)

Vienne et même plus globalement l’Autriche est irrémédiablement liée au Pink Floyd. C’est d’ailleurs une grande histoire d’amour, parce que depuis que je suis petite j’ai été bibronné par les Pink Floyd parce que mon père est un fan absolu. C’était donc absolument normal d’avoir des chansons des Pink Floyd dans mon iPod. Je me rappellerais toute ma vie de ce moment durant lequel j’étais dans l’avion, et que nous étions en train d’atterrir à Vienne. Nous avons survolé toute la ville c’était juste incroyable. Je crois que c’est pile à ce moment là et avec le solo de « Comfortably Numb » dans les oreilles que je suis tombé amoureuse de Vienne. La ville était sous mes yeux et je la trouvais majestueuse. J’ai su que j’allais y revenir et je sais qu’il se passera quelque chose avec cette ville.

 

Mannheim (Septembre 2015-Juin 2016)

Mannheim est liée à « Decency » du groupe belge (Mention pour Alex!) Balthazar.
Chanson et groupe que m’a fait découvrir ma copine d’Erasmus, devenue depuis une excellente amie, parce qu’ils passaient à Mannheim pour un concert (que j’ai raté). J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette chanson et pour ce groupe, elle n’a pas quitté mon iPod de tout le reste de mon année Erasmus. Ça me rappelle beaucoup de choses : les trajets appart/université dans le tram, les débats entre fille du genre « Lequel est le plus mignon ? » (Oui oui!) mais c’est surtout la musicalité qui m’a énormément plu. Cette chanson, c’est devenu le symbole de mon année en Allemagne.

Lyon (Décembre 2012-Avril 2014)

Lyon et moi, c’est une histoire assez compliquée. J’y ai de (très) mauvais souvenirs : rupture, dépression, maladie (c’est la raison principale pour laquelle j’ai dû quitter Lyon), cambriolage … Bref, ce fut une période de ma vie très très compliquée. Mais avant d’y emménager, j’ai été bercer pendant un long moment, pour ne pas dire toute la durée de ma (courte) vie à Lyon par « Lyon Presqu’île » de Benjamin Biolay. J’adorais littéralement cette chanson, je la trouvais apaisante et en même temps très « lyonnaise ». C’est vrai, quand on y vit ou qu’on y a vécu, cette chanson exprime parfaitement le ressentiment qu’on a pour cette ville. Je vais vous avouer une chose, depuis quelque temps maintenant, je me rend compte que même si ce fut très compliqué, Lyon me manque quand même. La deuxième chanson est arrivée un peu plus tard, il s’agit de « On dirait l’Islande » de Gaël Faure, je l’ai découverte en 2014, elle m’a accompagné toutes les fois où j’allais à Lyon pour mes examens. C’est amusant parce que depuis quelques jours, je la réécoute et c’est d’ailleurs cette chanson qui m’a inspiré l’écriture de cet article.

Rabat (Janvier 2016)
Moi et le Maroc, une histoire très compliquée aussi, faite de haut et de bas. J’y suis née, j’y ai vécue une partie de mon enfance, une partie de mes racines est là-bas. Ça faisait 5 ans que je n’y été pas aller, pourtant si je voulais, je pourrais y aller à chaque vacances vu que mes parents y ont une maison. Mais là encore, trop douloureux. Néanmoins, quand j’y suis allé en janvier dernier j’avais prévue d’y aller seulement pour une semaine, finalement, j’y suis resté deux semaines …
Comment vouliez-vous revenir en Allemagne, alors qu’il faisait à ce moment-là plus de 20° et du soleil ! Ce fut, finalement deux jolies semaines où j’ai eu l’occasion de revoir une amie d’enfance bercé par deux chansons cette fois, « Bluebird » de Beach House, et « Vortex of Love » de The Shoes (Il faut que je dise merci à Air France d’avoir diffusé ces chansons durant les mois de décembre/janvier en vol, d’ailleurs je vous encourage vivement à faire un tour sur Air France Music, vous serez surpris!)

 

Berlin (2011-2016)
Berlin … Berlin et moi c’est une très très longue histoire d’amour. Je disais et je le dis encore que c’est mon « Heimat » (chez soi). J’ai un lien très particulier avec cette ville, même si je suis terriblement triste de voir ce qu’elle est devenue. J’y ai là encore, de très bons, mais aussi de très mauvais souvenirs (rupture : le même que Lyon et oui, il était allemand – vacciné!). Mais j’ai toujours fait en sorte que ces souvenirs ne gâche jamais ce lien très spécial que j’ai avec cette ville.
Berlin en musique ce serait trop long, il faudrait un article entier, mais si je dois en choisir une ce serait « Hungry Heart » de Bruce Springteen, là encore un souvenir de Berlin puisque je l’avais vu en concert au Stade Olympique en avril 2012.

J’ai un énorme faible pour cette vidéo parce que tourné au Tacheles (qui n’existe plus, merci la gentrification!) et dans Berlin-Est juste après la Chute du Mur de Berlin … 

 

Linz (Octobre 2016)

Et aujourd’hui Linz, alors cette chanson est particulière et extrêmement symbolique pour moi. Ça me rappelle le difficile mois de septembre 2016 juste avant mon départ. Elle a une signification particulière, elle peut paraître triste, mais elle me parle beaucoup et je ne peux m’empêcher de la trouver très belle. Alors, je l’écoute beaucoup pour penser à ma mère, comme si je cherchais à établir une connexion ou quelque chose qui puisse lui donner de la force et à moi aussi.
Je l’écoute essentiellement le matin dans le tram en allant au lycée. Cette chanson c’est « Vivre ou ne pas vivre » issu du comte musical Les Souliers rouges. J’aime beaucoup le mélange des choix qui se complètent parfaitement entre Coeur de Pirate, Arthur H et Marc Lavoine.

 

Et vous, quelles sont les chansons qui ne vous quitte pas lorsque vous voyagez ? 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. C’est marrant parce que c’est pareil pour moi. Et à la base je m’étais dit que je mettrai une playlist à chacun de mes articles, car je voyage aussi pour aller à des concerts. Mais je n’ai pas encore osé le faire. Je crois que je n’assume pas tout ce que j’écoute lol

  2. Pfiou si je devais faire une playlist à chaque fois j’aurais un blog musique mdr ! Une de mes chansons préférées c’est « On ira » de JJ Goldman ahaha ! Une fois en roadtrip ça a été notre chanson culte, dès qu’elle passait sur la playlist on hurlait les paroles (bonjour les casseroles) et l’instrumental =D heureusement personne ne peut nous entendre !

    1. Comme moi! Je ne pourrais pas non plus, ça prendrait trop de place, il faudrait un blog musique exprès! Ah oui pas mal, en effet, ça s’y prête très bien en plus! On s’en fous! Je chante très très très très (j’insiste) mais ça ne m’empêche pas de le faire quand même et tant pis si on m’entend ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close