Les joies de l’expatriation en Autriche #1 : Départ et autres galères

Avant de s’installer quelque part, il y a toujours une période de stress mais surtout de galère.
Cette année en Autriche n’y échappera pas …

Je me souviens encore des deux-trois premières semaines d’installation à Mannheim l’année dernière, c’était tellement de stress et de panique que j’étais à deux doigts tout plaqué et de plier bagages. Ce n’est jamais évident de débarquer dans un pays et dans une ville que l’on ne connait pas …

capture-decran-2016-09-19-a-13-16-49

L’année dernière, j’avais un souci avec les clés de l’appartement parce que la fille qui avait quitté ma chambre avait laissé des trous dans le mur. Vestiges de ses étagères.
J’avais donc décidé de ne pas donner la caution avant que les trous dans le mur ne soient rebouchés. En attendant, ma colocataire (pas sympa pour un sou) et après moult supplications à « gentiment » accepter de me prêter ses clés pour que je puisse faire un double en attendant que les trous soient rebouchés. Les trous furent rebouchés, j’ai payé ma caution et j’ai récupéré mes clés, avec en prime le double que j’avais fait. Ça s’était pour l’anecdote.
Tout ça pour vous dire que l’installation dans un pays étranger c’est vraiment beaucoup de stress, surtout si vous tombez sur des personnes pas du tout aidante et pas compréhensive.

Un an plus tard, direction l’Autriche et ses galères. Je pensais sérieusement y échapper, mais ça ne m’a pas loupé. Pour gagner du temps, je me suis dit que je ferais l’enregistrement en Mairie en août, chose faite qui m’enlève une sacrée épine du pied. Mais c’est alors qu’un autre problème s’est posé et que j’espérais vraiment ne pas vivre. La perte des clés.
Oui, j’ai actuellement un problème avec les clés de mon appartement ce qui m’empêche carrément d’aller chez moi !
Et oui, ma « colocataire » comme elle s’auto-nomme – alors qu’honnêtement ce n’est pas une colocation, elle fait son Erasmus en Allemagne pour un an et m’a laissé son appartement où je vivrais seule devait m’envoyer la clé par la Poste. Et le loyer est entièrement à ma charge. Donc ce n’est pas une colocation – a eu la brillante idée d’envoyer la clé de l’appartement dans une enveloppe papier …
Je ne vous raconte même pas le stress que ça été d’aller chercher l’enveloppe au bureau de Poste. Et surtout de voir à quel point la postière qui m’a donné l’enveloppe se fichait totalement de voir dans quel état était l’enveloppe qu’elle remettait au destinataire.
En même temps, c’est la Poste donc rien d’étonnant. J’avais pourtant bien dit et insisté en partant de Linz en août qu’il fallait absolument pour des raisons de sécurité bien emballer la clé dans un emballage bien fermé… Ce qui est juste absolument évident vous me direz.
Aujourd’hui, j’attends  de recevoir ma clé qui cette fois arrivera dans un emballage spécial. En espérant qu’elle arrive cette fois …

Avec toute cette galère, j’ai dû absolument reporter mon départ qui était prévu pour le 23 septembre à la semaine d’après. Ce qui fait que je dois également annuler ma présence au séminaire de préparation. Pour tout vous avouez, ça ne me dérange pas du tout de manquer ça. Je n’avais pas envie de payer 90€ pour trois jours alors que je devrais vivre tout le mois d’octobre avec ce qui me reste d’économies, après avoir payé ma caution et deux mois de loyer que j’ai mis des mois à amasser avec deux jobs dans les pattes. Et oui, pas de salaire en octobre, nous ne recevrons nos salaires qu’en novembre. En attendant, c’est bonjour la galère!

Alors oui, l’assistanat est une super expérience mais c’est aussi au début, pas mal de précarité et de galères. Et ça ce n’est que le début, on verra quand j’arriverais sur place …

La suite au prochain épisode 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Vous devez payer la formation de pré-rentrée ? c’est la première fois que je vois ça ! pas maligne pour les clés effectivement, j’espère que tu les recevras vite ! tu n’avais pas payé de billet de train / avion et autres ?

    1. Oui Kenza, malheureusement. Mais également le train ou autre mode de transport pour s’y rendre. Donc un sacré budget. J’espère aussi! Non heureusement, j’avais prévu d’acheter mon billet une fois que je recevrais mes clés. Je suis très/trop prudente avec ce genre de chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close