L’après-Erasmus : Pourquoi l’Autriche ?

Comme vous le savez, mon année Erasmus en Allemagne s’est terminée. Et je m’apprête à partir dans quelques semaines – le temps de faire les derniers préparatifs en Autriche.Vous vous êtes surement demandé ce qui m’a motivé à aller en Autriche ?

IMG_3375

 

Tout cela a commencé l’année dernière, en octobre à Mannheim. J’étais avec deux amies, françaises et nous discutions de nos projets d’après-Erasmus. Nous étions toutes les trois d’accord sur le fait que nous ne souhaitions pas continuer nos études après cette année. Une pause se faisait cruellement sentir. Puis nous en sommes venues à parler d’assistanat.
J’avais déjà en tête l’idée de l’assistanat pour l’après-Erasmus. En effet, plusieurs ami(e)s à moi avaient eu la chance de vivre cette expérience et presque tou(te)s en Allemagne.
Et plus je réfléchissais à cette idée, et moins je me voyais faire cette année d’assistante de langue en Allemagne. Je ne savais pas pourquoi, mais je ne me voyais pas faire ça dans ce que j’appelais et que j’appelle toujours mon pays de coeur. Mon attachement pour le pays n’a pas changé après mon expérience Erasmus, bien au contraire, il s’est renforcé.

Mais pourquoi l’Autriche ? Nouveaux challenges ? Une envie de changer d’air ?

Je ne sais pas si j’étais influencée par le fait que la personne avec qui je faisais un tandem (je l’aidais en français et en échange cette personne m’aidait en allemand) venait d’Autriche et m’apprenait quelques bribes de dialecte autrichien, mais je pense que cela m’a plutôt encouragée et a également attiser ma curiosité. Croyez le ou pas mais aujourd’hui ça m’agace d’écrire ça, sincèrement. Je n’ai plus aucun lien avec cette personne et honnêtement ce n’est pas une perte, c’est aussi cela Erasmus. Même si c’est blessant.Vous tombez sur des personnes que vous avez envie d’aider, vous le faite de bon coeur parce que vous êtes une personne généreuse. Seulement en échange, vous n’avez rien surtout quand vous, vous avez besoin d’aide en retour.

Parenthèse fermée.

J’avais besoin de changer d’air. Je pense que c’est normal quand on parcourt l’Allemagne depuis six ans et qu’on a tout vu ou presque. C’est, ce qui m’a peut-être le plus influencée dans ma décision de partir en Autriche. L’envie de voir autre chose. Je n’aurais pas pu m’imaginer aller en Suisse Alémanique par exemple, on y parle allemand, mais honnêtement je ne m’y voyais pas. Je crois que j’avais également besoin de nouveaux challenges. Erasmus m’avait prouvé que je pouvais faire beaucoup de choses qui me paraissaient totalement insurmontable, il y a encore quelques temps. Je me suis révélée à moi-même. Donc, je pense que j’avais besoin de voir comment je pourrais me débrouiller dans un pays de langue allemande, mais qui est tellement différent de l’Allemagne sous bien des aspects.

Nous verrons ce qui m’attend, mais je suis relativement confiante sur le fait que cette année va également changé ma vie. Je l’avais déjà ressentis lors de mon voyage à Vienne en janvier. J’avais cette incroyable sensation que l’Autriche allait m’offrir quelque chose. Aujourd’hui, je pense très sincèrement que je n’aurais pas pu envisager d’aller en Autriche sans avoir fait l’expérience d’Erasmus avant.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Mh, je vois que tu as fait la même découverte « humaine » que moi… Les gens qu’on rencontre en Erasmus! Certains sont restés mes meilleurs amis et puis d’autres, bah, non.
    Je pense que tu as fait un bon choix avec l’Autriche, je trouve quand même qu’ils ont un accent un peu trop rigolo pour moi 😀 C’est pas si pire que les Suisses-Allemands!

    1. Moi et l’être humain c’est un vaste, très vaste débat. C’est chaotique. Honnêtement, de toute mon année Erasmus, c’est la seule personne qui m’a autant « déçue ». Pour le reste c’est impeccable, on ne s’écrit pas toujours, mais quand on le fait on a des tas de choses à nous dire. 🙂 Et ça, ça fait trop plaisir!
      Oui, je pense aussi. On verra bien, mais je suis confiante. Ahahaha l’accent. Oh bon dieu, ça c’est quelque chose franchement! Ça me fait toujours autant rigoler, et je me suis fixé l’objectif d’essayer de l’avoir. 😀
      Les Suisses-Allemands c’est juste incompréhensible ! Même pour un Allemand! :O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close