À la découverte de la belle et impériale Vienne #3 : Jour 2

Suite de mon séjour viennois. Pour ce deuxième jour, j’avais envie de voir le Vienne « artistique » …


Après une bonne nuit réparatrice, il était déjà temps d’attaquer cette deuxième journée dans la capitale autrichienne. Mais avec cette fois, un programme élaboré la veille et qui allait être assez sport, mais finalement, pas vraiment …

En cette fin de matinée glaciale, je pris la direction du Musée Albertina en tramway, afin de ne pas perdre une miette de Vienne. Ce musée, situé dans le centre historique, derrière l’Opéra et près de l’Hôtel Sacher, proposait de découvrir une magnifique exposition temporaire sur le peintre norvégien Edvard Munch célèbre pour « Le Cri ».
Et je dois dire que je n’ai pas boudé mon plaisir car je suis une grande admiratrice de ses oeuvres.

 

Le Musée Albertina est réputé pour être l’un des plus beaux musées au monde et celui qui possède la plus grande collection d’art graphique au monde. En effet, le musée possède près de 50 000 dessins et aquarelles, et 900 000 travaux d’impression datant de l’ère gothique à nos jours !
C’est donc un passage obligé si vous allez à Vienne et surtout si vous êtes amateur(trice) d’art.

 

Le musée proposait également deux autres expositions temporaire dont le thème était « De Monet à Picasso » et sur « Le monde du Romantisme » que j’ai pu également voir. À vrai dire, je n’ai pas particulièrement apprécié l’exposition sur le romantisme, peut-être à cause de la période car, je ne suis pas une grande amatrice de peinture de cette époque. Cependant, j’ai beaucoup aimé celle de Monet et Picasso.

Capture d’écran 2016-02-21 à 23.29.52

Capture d’écran 2016-02-21 à 23.33.34

La visite de l’Albertina m’a pris un plus de deux heures, j’avais assez peur de me retrouver face à une grosse foule, mais ce fut tout le contraire. Il y avait du monde certes, car c’était les derniers jours de l’exposition d’Edvard Munch, mais les expositions étaient super bien réparties dans le musée, ce qui donnait une impression de fluidité et nous n’étions pas les uns sur les autres.

Après la visite de l’Albertina, je décidai de me rendre toujours en tramway à la Hundertwasserhaus car je suis une admiratrice d’architecture. C’est l’une des choses à absolument voir.
Situé aux 34-38 Kegelgasse dans le 3ème arrondissement, la Hundertwasserhaus fut construite par la commune de Vienne entre 1983 et 1985.

DSC_0067

DSC_0066

DSC_0058

DSC_0053

DSC_0075

Elle a était conçu par celui qui porte son nom, Friedensreich Hundertwasser qui s’est inspiré du style d’Antoni Gaudí. Vous serez impressionné par le style, la forte ressemblance avec la Sagrada Familia de Barcelone mais surtout par l’énorme décalage entre l’architecture typiquement viennoise et ce bâtiment. Juste à côté vous pourrez accéder au Hundertwasser Village, qui est un petit bâtiment avec de très nombreuses petites boutiques à souvenirs, cafés etc …

Après la visite de la Hunderwasser Haus, je décide de poursuivre ma visite en me rendant au Palais du Belvédère qui héberge le musée de l’Österreichische Galerie Belvedere, c’est donc une longue balade en tramway qui m’attend et qui me permet de voir des petits recoins de Vienne qui sont introuvables dans de nombreux guide touristique.
Le but est d’aller à l’essentiel, mon objectif est clair, voir « Le Baiser » de Klimt. C’est donc une visite du Belvédère Supérieur qui m’attends. Mais avant ça, je profite encore du soleil en faisant une promenade dans les jardins du palais sous un soleil magnifique, mais un froid glacial.

DSC_0083

DSC_0081

DSC_0096
Le Belvédère Supérieur se décompose en plusieurs étages, chacun offrant une exposition différente en fonction des époques, mais c’est réellement un musée centré sur l’art viennois et autrichien dans sa globalité.
Mais ce qui m’a réellement impressionnée, c’est cette grande galerie consacrée à Gustav Klimt et la taille du « Baiser » qui lui se trouve dans une pièce avec d’autres peintures dont « Judith et la tête de Holopherne ».

Après cette longue visite du musée, il est largement temps de faire une petite pause dans le bistro accoler au Belvédère Supérieur. C’est confortablement assise dans un fauteuil et entouré de magnifiques portraits de l’Impératrice Élisabeth et de l’Empereur François-Joseph que je profite de cette parenthèse bien méritée.
C’est vraiment une des choses que j’ai également le plus appréciées à Vienne, c’est cette impression de voyage dans le temps dès que l’on pousse la porte d’un café viennois.

DSC_0112
Quand je quitte le bistro du Belvédère, il fait déjà nuit. Je décide d’en profiter pour assouvir ma passion pour la photographie, c’est donc en tramway que je prends le chemin du retour pour m’imprégner de Vienne.
Je descends au niveau du Burgring et du Musée de l’histoire de l’art pour profiter d’une petite balade nocturne, la lumière est parfaite, c’est donc l’occasion idéale pour faire des photos des monuments de Vienne. Je prolonge cette balade jusqu’à la Mairie et au niveau Burgtheater.

DSC_0165
DSC_0198

DSC_0207

DSC_0225
Le deuxième jour à Vienne s’achève ici. Cette ville m’impressionne réellement de par son histoire, sa vie culturelle et son architecture. Je me suis d’ailleurs surprise à me dire que je n’ai pas du tout envie de quitter Vienne.

Mais surtout, je n’ai qu’une hâte, y revenir aussi vite que possible …

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Mandy

    25 février 2016 at 21 h 29 min

    Félicitations pour ce post 🙂

Leave a Reply

À la découverte de la belle et impériale Vienne #3 : Jour 2

Suite de mon séjour viennois. Pour ce deuxième jour, j’avais envie de voir le Vienne « artistique » …

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Mandy

    25 février 2016 at 21 h 29 min

    Félicitations pour ce post 🙂

Leave a Reply

Close